Le métier de boulanger et les produits bio de la boulangerie !

Derrière cet homme qui vous vend du pain chaque matin dans son magasin se cache souvent un artisan et un cuisinier cordon bleu. En effet, le métier de boulanger est bien plus qu’une activité commerciale, car avant d’exposer les baguettes et les différentes pâtisseries sur les étagères, vous devez savoir que les boulangers se salissent les mains pour pétrir les pâtes et pour faire toutes les préparations.

De plus, son travail commence de très bonne heure le matin et il est toujours très occupé, même pendant les week-ends et les jours fériés. Sans parler du fait qu’il gère aussi les commandes auprès des fournisseurs et qu’il encadre le personnel. Si vous vous intéressez à la vie professionnelle du boulanger, cet article va sûrement vous plaire.

Le boulanger, un excellent cuisinier !

La première compétence qui est exigée chez un boulanger est sa compétence en art culinaire. Justement, il existe des formations supérieures particulières qui certifient les cuisiniers diplômés en pâtisserie et en boulangerie, comme par exemple : le CAP boulangé ou le MC boulangerie spécialisée. Cependant, il y a lieu d’admettre que la plupart des boulangers ont des talents spéciaux sur l’art de cuisiner des fournées. Autrement dit, ils sont très habiles de leurs mains et ils sont très motivés à consacrer beaucoup de temps et d’efforts pour concocter de belles recettes. Notez aussi que les boulangers sont obligés de respecter les différentes étapes de préparation des pains, notamment le temps de pétrissage, et de connaître les différents types de préparation de pâtes, dont : la pâte brisée, la pâte sablée, la pâte à pizza et la pâte feuilletée. Enfin, ils doivent savoir utiliser les différents équipements modernes tels que : le four à commande automatique, la chambre de fermentation et le pétrin mécanique.

Les différents produits vendus à la boulangerie

Il est à rappeler que tout ce qui est à base de farine ou de pâte peut être vendu dans une boulangerie et la plupart des produits sont des aliments que vous pouvez prendre au petit-déjeuner, au dessert ou pendant le goûter. Tout d’abord, vous pouvez y trouver toutes les sortes de pains, tels que : le pain de tradition française, le pain bis, le pain de campagne, le pain blanc, le pain de campagne, la baguette, la boule, la fougasse, l’épi, le pain au son, le pain au levain, le pain complet, le pain aux céréales, le pain bio, le pain de seigle et le pain maison. Ensuite, vous pouvez aussi y rencontrer des pâtisseries comme : le croissant, le pain au chocolat, le pain aux raisins, le chausson, l’éclair, les gâteaux, les galettes, le pain perdu, le donut, le cupcake, la charlotte, le crêpe, le chou à la crème, le cake, le cannelé, la madeleine, les mille-feuilles, les muffins, le meringue, les cookies, le clafoutis, le pain d’épices, les pâtisseries marocaines, le pudding, la tarte, les danoises, le macaron, le strudel, la tartelette, les profiteroles,… La pâte en pâtisserie se prépare en général avec : de la farine, de l’eau, du sel, du beurre et de l’œuf. Sinon, vous pouvez également voir dans une boulangerie des recettes salés comme : les sandwichs, les petits pattés, les hamburgers, les pizzas, les croques monsieur, les feuilletés au fromage, les quiches,… Il y a lieu d’admettre que la majorité de ces produits sont des aliments bourratifs riche en calories et sont très rassasiants.

Le boulanger, à la fois commerçant et gestionnaire

Par ailleurs, ce n’est pas seulement l’art culinaire que le boulanger doit savoir, il doit également avoir des compétences fiables sur : la comptabilité, le commerce, le marketing et la gestion. Effectivement, le premier outil dont il se sert dans son magasin est la caisse enregistreuse pour boulangerie. Cette machine l’aide à effectuer ses encaissements et ses paiements, et à suivre en temps réel : les stocks, le rapport avec les clients et le rapport avec les fournisseurs. Le boulanger doit donc être capable de manipuler une caisse enregistreuse et d’utiliser celle-ci dans l’intérêt de son activité, qu’il s’agisse d’une caisse enregistreuse numérique, d’une caisse enregistreuse alphanumérique ou de n’importe quel autre type de terminal point de vente (TPV).

Les comportements et les relations du boulanger

Si telles sont les compétences requises pour être un bon boulanger, il convient de souligner que ce n’est pas encore suffisant s’il souhaite fidéliser ses clients ou s’il veut vaincre ses concurrents. En effet, il faut aussi que le boulanger adopte les meilleurs comportements dans son magasin, c’est-à-dire qu’il doit toujours être souriant et qu’il doit toujours employer des mots accueillants et convaincants. Un boulanger doit également être serviable et galant tout en restant en permanence à la disposition de ses clients. Et si son magasin se trouve dans le même bâtiment que son domicile, ou si celui-ci se place à côté de chez lui, il ne doit surtout pas mélanger sa vie professionnelle avec sa vie privée. Mais ceci n’empêche pas le fait que le boulanger a besoin du soutien et de l’aide de son conjoint et/ou de ses proches pour réaliser son activité.

Rédigé par
Plus d'articles de Gaetan Pivot

Pour que les clients et touristes ne vous oublient pas…

De nombreuses entreprises se plaignent de voir leurs logos ou leurs marques...
Lire la suite