Découvrir les USA autrement : les 3 plus belles plongées sous-marines à faire aux États-Unis

Vous avez envie de sortir des sentiers battus, vous êtes fan de plongée sous-marine en voyage aux États-Unis ? Alors n’hésitez plus et optez pour l’une de ces 3 destinations, qui ne vous laisseront pas indifférent !

Californie, Caroline du Nord ou Floride ? Suivez le guide pour faire votre choix.

Monterey, Californie

Point Lobos National Park est, comme son nom l’indique, une réserve d’État, un espace où faune et flore sont protégées. Mais c’est aussi un magnifique site de plongéesitué à seulement 15 minutes de la ville de Monterey qui en fera une étape idéale.

La côte nord de la Californie est un endroit plébiscité en général pour les plongées, mais Point Lobos, situé dans la réserve naturelle, assure des fonds marins de toute beauté. Plonger dans la forêt de kelps, ces immenses algues brunes, a quelque chose de surréaliste. Vous aurez l’impression de slalomer dans une forêt immergée peuplée de myriade de petites créatures, étoiles de mers, poissons divers. Ce sera également l’occasion de croiser quelques otaries et peut-être aussi des dauphins, loutres de mer ou même des baleines. Magie assurée !

Florida Keys, Floride

Dès la porte d’entrée des Keys avec Key Largo, vous pourrez plonger sur le merveilleux récif externe du Park John Pennekamp et son sanctuaire marin national. Cette frontière naturelle entre l’océan atlantique et la mer des Caraïbes fait de Key Largo, un haut lieu d’observation de nombreuses espèces animales marines. Au-delà du plaisir d’être sous l’eau au contact d’une faune et de fonds riches, vous pourrez également admirer trois superbes épaves : le Duane, le Bibb et le Spiegel Grave.

Toujours sur les Keys, rejoignez la dernière des îles, Key West qui ponctue au sud le grand continent américain et vibre de son charme historique et excentrique. L’impression de « bout du monde » qui y règne accentue le dépaysement ressenti. Après, c’est le grand océan, avec son univers foisonnant de coraux et d’éponges, mérous, barracudas, tortues et toutes les espèces endémiques.

Vous aurez l’embarras du choix quant à votre plongée en ayant l’assurance d’une organisation parfaite :

  • G Marker : large étendue de sable blanc parsemé de coraux et d’éponges. Requins possibles.
  • Sand Key : zone abritée près d’un phare avec de beaux mérous.
  • Sturtivent : épave d’un destroyer avec énormément de vie.
  • Le Cayman Salvage Master : épave d’un bateau en acier construit en 1936 de 57 m.
  • Le Joe’s Tug : remorqueur acier de 23 mètres. Faune abondante du récif corallien caribéen
  • Ten Fathom Bar : superbe tombant dans le bleu, avec très bonne visibilité, recouvert d’éponges et de corail.
  • Cooe Key : nombreux bancs de poissons avec coraux mous et durs.

Plongez en Caroline du Nord à Morehead city

La Caroline du Nord est considérée à la fois comme l’une des plus belle destination plongée épave d’Amérique du nord, mais aussi l’une des premières pour les plongée requins. Elle reste méconnue et est pourtant très plébiscitée par les plongeurs américains. Jugez-en plutôt !

En effet, l’état de Caroline du Nord est situé juste en face de ce que l’on appelle le cimetière de l’Atlantique, qui tire son nom des quelques 2000 épaves éparpillées le long de son littoral. Les plus impressionnantes sont celles de la Seconde Guerre mondiale. Parmi les épaves les plus plongées on peut citer une canonnière de la Première Guerre mondiale, une goélette de la fin du XVIIIème siècle, un navire de ligne du début du XXe, le U-boat U-352…

Tous ces navires coulés forment aussi de formidables points de vie pour une faune très dense où les requins sont légions.

Car la région est aussi connue pour pouvoir admirer le « gros » et, en particulier, observer le requin tigré de sable. Un requin impressionnant, mais placide que l’on croise couramment dans ces eaux.

Souvent présents en grand nombre toute l’année, ces requins nagent généralement la bouche ouverte, affichant trois rangées de dents impressionnantes.

Contrairement à d’autres destinations, les requins ne sont pas nourris, mais leur densité permet de les observer dans leur environnement naturel.

Organiser son voyage de plongée aux États-Unis

Un voyage de plongée se doit d’être préparé minutieusement ! Dans ce cadre, nous vous conseillons de prévoir plusieurs mois à l’avance votre périple. Selon les zones choisies, certaines époques de l’année se prêteront plus que d’autres à des plongées inoubliables.

Les sites évoqués étant évidemment très populaires, il conviendra également de réserver vos hébergements à l’avance. Côté équipement, la location sur place est évidemment à privilégier, en dehors des outils personnels qui pourront être amenés avec vous (ordinateur / montre de plongée, combinaison et éventuellement palmes). Bien entendu, votre carnet de plongée vous sera demandé, comme dans tous les pays. Côté formalités, si la demande d’un visa classique n’est pas obligatoire, il vous faudra néanmoins satisfaire la procédure ESTA, qui permet de circuler librement sur le territoire américain en vertu des accords passés entre la France et les États-Unis.

Désormais, à vous les beautés des grands fonds marins, pour un voyage qui ravira les plus passionnés d’entre vous !

Rédigé par
Plus d'articles de Gaetan Pivot

Le traitement plasma est le traitement de surface par excellence

Pour assurer une adhérence optimale et durable dans les impressions et les...
Lire la suite