Le tourisme vert en France : c’est quoi ?

À l’heure où les préoccupations environnementales sont majeures, nous devons faire évoluer nos pratiques quotidiennes. Parmi elles, notre façon de voyager. En Suède, le flysgkam -ou la honte de prendre l’avion- a émergé. Si cela interroge sur nos transports, cela ne couvre pas l’empreinte carbone dans sa totalité. Aujourd’hui, nous devons nous tourner vers un tourisme plus responsable, plus vert. Vous allez en découvrir davantage dans cet article.

C’est quoi le tourisme vert ?

Le tourisme vert a de nombreuses appellations. Il signifie simplement le fait de voyager intelligemment avec une attention portée à notre environnement.

Aujourd’hui, nous savons une chose : les transports polluent. Cependant, ils ne sont pas les seuls à nuire à notre belle planète. La surconsommation qui se retrouve notamment dans l’achat de souvenirs à chaque voyage, est aussi un facteur aggravant. Le fait de prendre part aux activités touristiques qui, elles aussi, ont un impact négatif sur l’environnement ou qui ne prennent pas en considération le bien-être animal est également préjudiciable.

En partie pour ces raisons, et pour de nombreuses autres, le tourisme vert a doucement, mais sûrement émergé. L’objectif : respecter notre planète et tous les êtres vivants qui y habitent.

Si nous ne pouvons pas du jour au lendemain tirer un trait sur toutes nos habitudes, le mot d’ordre est de faire un maximum de choses à notre échelle.

Dans cette optique, vous pouvez participer à des événements comme des randonnées dépolluantes sur vos lieux de vacances. Vous pouvez aussi apporter votre pierre à l’édifice en participant à une économie sociale et solidaire. Pour cela, faites du troc.

Enfin, et c’est l’objet de cet article, il est possible de faire de l’écovolontariat.

Privilégier le camping pour faire du tourisme vert

L’écovolontariat est une forme de voyage qui consiste à partir en mission en France ou à l’étranger et de venir en aide à la faune et la flore sur place.

Si les hébergements sont souvent pris en charge, ce n’est pas toujours le cas et notamment en France.

Afin de respecter les valeurs du tourisme vert, nous vous recommandons d’opter pour un camping Tohapi. Cela vous permettra de donner de votre temps pour les missions tout en jouissant d’installations reposantes. En fonction des campings, c’est aussi généralement une bonne alternative écologique.

Comment faire de l’écovolontariat en France ?

De nombreuses associations recherchent en France des écovolontaires. Attention toutefois à bien lire les conditions et attention à la saisonnalité.

On peut par exemple citer : Picardie Nature pour la protection des phoques, FERUS pour un travail de sensibilisation sur l’ours, le lynx ou le loup ou encore le village des tortues à Carnoules.

Rédigé par
Plus d'articles de Gaetan Pivot
Les bonnes raisons de partir en vacances en Italie
L’Italie, un pays qui regorge de merveilles, fait partie des destinations les...
Lire la suite