Ouvrir une boulangerie : les étapes clés pour réussir

Ouvrir une boulangerie : les étapes clés pour réussir

Vous souhaitez ouvrir votre propre boulangerie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Parcourez notre article et découvrez toutes les informations essentielles et les démarches nécessaires pour mener à bien votre projet.

Les formations disponibles

Pour exercer ce métier en tant qu’indépendant, l’obtention de l’un des diplômes ci-dessous est requise :

  •                Un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) de boulangerie, une formation qualifiante de un à deux ans qui vous permet d’acquérir des compétences en préparation de pains, viennoiseries et pâtisseries.
  •                Un Brevet Professionnel (BP) boulanger, une formation d’une durée de deux ans après le CAP. Le titulaire de ce diplôme possède les compétences nécessaires pour réaliser des produits de sandwicherie, de viennoiserie, de panification et de restauration boulangère. Pour les adultes qui prévoient une reconversion professionnelle, des formations accélérées sont proposées pour obtenir le BP boulanger en quatre à six mois.
  •                Un diplôme délivré par le répertoire national des certifications professionnelles qui spécifie que vous maîtrisez parfaitement les principes de gestion relatifs au métier de boulanger. Le titulaire est en mesure d’occuper la fonction de chef de production ou de chef d’entreprise.

Les autres solutions envisageables

Vous ne disposez d’aucun diplôme relatif au métier de boulanger ? Si vous avez une expérience en tant que salarié boulanger, travailleur indépendant ou dirigeant d’entreprise pendant au moins trois ans, vous pouvez ouvrir votre propre boulangerie. Ce projet est également réalisable dans le cas où vous n’avez aucune qualification professionnelle liée à ce secteur d’activité, mais à condition que l’un de vos salariés dispose d’un des diplômes énumérés ci-dessus ou d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans.

Les démarches administratives à entreprendre

La première étape consiste à choisir votre statut juridique en vous posant les questions suivantes (non exhaustives) :

  •                Souhaitez-vous effectuer un apport personnel pour la création de votre entreprise ?
  •                Désirez-vous protéger votre patrimoine personnel en le séparant de votre patrimoine professionnel ?
  •                Quel régime fiscal adopter ?

La rédaction des statuts de votre entreprise terminée, n’oubliez pas d’effectuer l’enregistrement auprès du service des impôts. Une fois votre société immatriculée, les fonds de votre capital social seront débloqués. Il est également important de vous renseigner auprès de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) si le nom de votre boulangerie, le slogan ou le logo sont encore disponibles, c’est-à-dire non enregistrés par une autre société opérant dans le même secteur d’activité.

Les derniers détails

Si l’étude de marché, nécessaire avant le lancement du projet, s’avère concluante, il est de mise de définir votre stratégie commerciale et d’effectuer des prévisions financières. Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir le business plan de votre boulangerie, misez sur l’innovation technologique. Grâce au logiciel Clictill spécialement conçu pour votre caisse enregistreuse, vous profitez de toutes les fonctionnalités nécessaires pour vous faciliter la tâche. Encaissement plus rapide, interface fluide et personnalisable, polyvalence concernant les moyens de paiement autorisés, gestion des articles facilitée… Cette solution a été pensée pour vous !